Le Pain de Sucre

Curieuse stalagmite conique de 6 m de haut, située dans une spacieuse reculée où il fait toujours frais, édifiée au cours de millénaires par les eaux très calcaires. Ce calcaire précipite pour donner naissance à une roche calcaire, poreuse et légère, (le tuf), utilisé jadis dans la construction des maisons ou des voûtes d’églises. Il existait plusieurs carrières de tufs dans le Valromey dont la dernière se situait au Moulin de Bergon (juste en dessous du Pain de Sucre).

 

Le Banc des Dames

Bloc de pierre placé sous une voûte calcaire au bord d’un ravin, dans un lieu calme faisant partie autrefois d’une ancienne propriété de maîtres et où les dames de la bourgeoisie locale aimaient venir se reposer.

Le Séran

Prenant  sa source sur le Plateau de Retord, en bon torrent jurassien, a remarquablement façonné nos paysages jusqu’à sa confluence avec le Rhône.

Le Puits des Tines

Une haute cuve rocheuse, profonde de 6 m, creusée par l’énergie tourbillonnante des eaux aux cours des siècles. Très spectaculaire en période de pluie.

Les églises sur la commune

Eglise de Champagne
Eglise de Lilignod
Eglise de Passin

 

Le Pont à Favre

Il enjambe le Séran et domine d’impressionnantes gorges. Son nom est celui d’une famille de Luthézieu dont la propriété se trouve rive droite.

 

Fours, lavoirs et fontaines

Dans chaque hameau, vous trouverez ces témoins de la vie rurale... bâti en pierre et couvert de lauzes, ressemblant à une drôle de petite chapelle, le four banal (nom tiré d’une taxe médiévale : la banalité) trône parmi les habitations les plus anciennes. Propriété de la commune, il permettait autrefois aux habitants de venir y cuire leur pain.

L'étang de Poisieu

Le chantier de réhabilitation de l'étang jouxtant le site de la fontaine et du four de Poisieu a été centré sur sa mise en valeur puisqu'il avait été laissé à l'abandon durant des décennies. Plusieurs travaux ont été menés : nettoyage, débroussaillage, abattage des arbres en pied de berge avec valorisation du bois, apport de terre et végétalisation, mise en place de panneaux pédagogiques portant sur la faune et la flore des étangs et installation de bancs et tables en bois.

 

 

Le Groin

Malgré une faible longueur, il se fait remarquer dès sa source. C’est un site très apprécié des amateurs de canyoning …
La Source du Groin : résurgence intermittente dans un site sauvage, ses eaux  sortant de la vasque proviennent de ruisseaux souterrains formés par les infiltrations des eaux pluviales du Haut-Valromey et du Plateau de Retord. En période sèche, la vasque est plus ou moins remplie d’eau et la différence des niveaux peut atteindre 15m. En saison pluvieuse, le siphon s’amorce avec d’effrayants grondements et le courant d’eau peut atteindre à sa sortie 5m3 par seconde.

 

 

 

Le Pont du Diable

Il enjambe une impressionnante brèche étroite de plus de 50m de profondeur, creusée dans le calcaire par les eaux tumultueuses du Groin et de l’Arvières. Le cours d’eau s’engouffre ensuite dans le «Gouffre du Diable».

Les Gorges de Thurignin

Une succession de «marmites» reliant de profondes et étroites entailles où s’engouffrent de grondantes «cascadelles». Une dalle de pierre enjambe une cuve profonde et permet de suivre le sentier qui rejoint l’ancienne gare de Vieu.

Le Grand Colombier

Pour en savoir plus, consultez le site de l'Office de Tourisme

Cliquez sur le lien ci-contre

 

http://bugeysud-tourisme.fr/